Les huiles essentielles chémotypées ou H.E.C.T. : la qualité optimale

En aromathérapie, le chémotype est une précision apportée à l’huile essentielle, permettant de mettre en avant les molécules « biochimiquement actives » . Ainsi, il est d’autant plus facile de les utiliser et de choisir celles correspondant à ce que l’on souhaite traîter, afin d’obtenir des résultats optimaux. L’appellation H.E.C.T. est reconnue dans le monde entier.

Un peu de sciences…

Ce chémotype/race chimique est définit en fonction du  biotope  dans lequel la plante se développe, elle n’expérimentera pas les mêmes conditions ( eau, chaleur, température). Son action thérapeutique sera donc différente en fonction du lieu et de la période où elle a été cultivée, même s’il s’agit de la même espèce.  Sa toxicité varie également en fonction de ces phénomènes.

 

L’huile doit être 100% pure et naturelle.

Ainsi, il faut être prudent car ne pas vérifier ce paramètre peut engendrer des plus ou moins gros accidents. C’est bien pour cela que je répète que je ne suis pas naturopathe et qu’il faut demander conseil à un pharmacien si vous pratiquez l’aromathérapie en autodidacte. 

Vous n’imagez pas bien la situation? Voici quelques exemples:

Le thym: Thymus Vulgaris

Thymus Vulgaris à Thymol:

  • Propriétés anti infectieuses . 

Thymus Vulgaris à Thujanol:

  • Propriétés bactéricides, viricides et neurotoniques.

Le romarin: Rosmarinus Officinalis

Rosmarinus Officinalis à Camphre

  • Propriétés décontractantes et enti inflammatoires. 

Rosmarinus Officinalis à Verbénone:

  • Propriétés hépatodrainantes.

Alors on se renseigne , et on ne fait pas n’importe quoi , je compte sur vous ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *